Version PDF en français de ce tutoriel.

Suite à la diffusion de notre méthode de réalisation d’une clé USB de réemploi, et la réalisation par nos amis de Debian-Facile d’un tutoriel à ce sujet, ainsi que par notre ami Amaury de Blabla Linux d’un ensemble de vidéos à ce sujet. Ce dernier a proposé de fournir à prix coûtant plus les frais de port des clés USB de réemploi suivant plusieurs configurations listées sur cette page.

Nous pensions que cela suffisait pour l’utilisation de notre clé de réemploi, mais après quelques petits soucis avec des utilisateurs ayant acheté ces clés, il nous semble nécessaire de faire un petit tutoriel pour expliquer comment utiliser cette clé et surtout détailler les différents menus présents sur la clé.

Lancement de la clé de réemploi

Pour utiliser la clé, veuillez la mettre dans un port USB lorsque que l’ordinateur est éteint.

Remarque : si votre ordinateur possède des ports USB avec un détrompeur de couleur bleu au lieu de noir, nous vous conseillons d’utiliser celui-ci qui est au standard USB 3 bien plus rapide que l’USB 2 ou 1.

Mettez en route l’ordinateur et tapotez régulièrement sur une touche de fonction (F12, F9, F2, Esc, voir sur cette page la touche qui correspond à votre ordinateur) pour faire apparaître le « Bootmenu » ou menu de démarrage.

Vous deviez arriver sur un écran semblable à celui-ci :

Dans ce menu, vous devriez voir une ligne portant le nom de votre clé USB, sélectionnez alors cette ligne puis validez en tapant sur la touche « Entrée ».

Remarque : Si vous ne voyez pas cette ligne, sélectionnez la ligne <Enter Setup>, et allez vérifier que les ports USB sont activés, que dans le « Menu de boot », le périphérique de la clé USB n’est pas exclu des périphériques amorçables. Si cela ne fonctionne pas, il est probable que votre ordinateur ne supporte pas de démarrer sur ce type de clé USB, alors la dernière solution est d’utiliser un CD contenant Plop Manager ou notre version ISO de Plop, puis de démarrer sur ce CD qui va ensuite démarrer la clé USB. Attention, lors de l’utilisation du CD de Plop manager, il est important de ne pas utiliser de clavier USB, qui pourrait ne pas fonctionner correctement.

Vous devriez arriver sur la fenêtre suivante :

Où sur celle-ci qui est la même fenêtre avec le thème de notre campagne de réemploi :

Dans celle-ci qui est un exemple d’un type de clé USB de réemploi, vous avez plusieurs types de lignes de lancement :

  • clonezilla-live : sert à lancer Clonezilla pour la maintenance de la clé, afin de réaliser d’autres clones ;

 

  • Clé de réemploi Emmabuntüs : permet de lancer le processus de clonage. En lançant celui-ci vous allez obtenir les messages ci-dessous où il faut sélectionner le clone désiré, puis saisir deux fois « o » pour autoriser le lancement du clonage;

  • Emmabuntüs V3 Debian Buster : permet de lancer la distribution Emmabuntüs, et d’ouvrir cette nouvelle fenêtre pour définir le mode de lancement de la distribution : live ou dans divers mode d’installation, voir les détails de ces modes

  • DFlinux : permet de lancer la distribution DFiso dans ses différents modes.

Quel type de clonage utiliser

Sur votre clé, vous pouvez avoir un clonage via Clonezilla 64 et/ou 32 bits. Il faut savoir que l’on peut utiliser le clonage en 64 bits dans tous les cas même pour cloner un clone qui est en 32 bits, sauf si votre machine physique est un vrai 32 bits. Dans ce cas, vous êtes obligé d’utiliser un Clonezilla 32 bits avec un clone 32 bits.

Quel clone utiliser

L’ensemble de nos clones sont disponibles à partir de cette page.

Il y a des clones des distributions Emmabuntüs et DFiso en version 32, 64 et 64 bits UEFI, dans plusieurs langues : FR (Français), BE (Belge), EN (anglais et autres langues), ainsi que des clones OEM (finalisation de la personnalisation de l’utilisateur final lors du premier démarrage), et FC pour Free Culture qui est une amélioration de la distribution Emmabuntüs avec des données de culture libre : livres du domaine public et libres, musique libre, et Vikidia l’encyclopédie pour les enfants.

Les clones utilisés sont des systèmes pré-configurés ayant le même identifiant et le même mot de passe :

  • Pour les clones Emmabuntüs : login = emmabuntus, pass = avenir
  • Pour les clones DFiso : login = user, pass = debian

Arrêt de la clé de réemploi

Il est conseillé d’enlever la clé quand l’ordinateur est arrêté, et pour cela le plus simple est d’appuyer sur le bouton marche/arrêt plus de 4 secondes au redémarrage du PC suite au clonage. Si vous ne faites pas cela à temps et que votre ordinateur redémarre après le clonage, celui-ci s’arrêtera sur cet écran de configuration du lanceur de Clonezilla ci-dessus :

Il suffit dans ce cas d’appuyer sur le bouton marche/arrêt plus de 4 secondes pour éteindre l’ordinateur, puis d’ôter la clé USB.

Astuces et Conseils

La gestion de l’ordre de démarrage UEFI ou BIOS est différente pour chaque ordinateur : les procédures sont normalisées, mais il arrive parfois qu’une manipulation fonctionne mieux qu’une autre… voici donc une petite liste d’astuces et de conseils à prendre en compte si vous rencontrez des soucis lors de vos tests.

  • La gestion de l’UEFI est automatiquement gérée par les scripts de reconditionnement, toutefois, il est préférable de désactiver l’UEFI sur les machines à reconditionner pour améliorer la compatibilité matérielle et logicielle. Les clones UEFI ne sont visibles que si la clé USB de réemploi a été lancée en mode UEFI ;
  • Si vous utilisez des ordinateurs équipés de SECUREBOOT, nous vous conseillons de désactiver cette option si possible (il faut pour cela passer par le menu Setup au démarrage de l’ordinateur) ;
  • Notre script de clonage ne permet de cloner que sur un seul disque dur, et si vous avez plusieurs disques durs présents sur l’ordinateur le script va vous demander de sélectionner le disque cible qui sera cloné.